Musée Mondial du Leadership Musée Mondial du Leadership Qui Nous Sommes Musée Mondial du Leadership Musée Mondial du Leadership Musée Mondial du Leadership Musée Mondial du Leadership Musée Mondial du Leadership Musée Mondial du Leadership Musée Mondial du Leadership Musée Mondial du Leadership Musée Mondial du Leadership

Qui nous sommesà

Premiers ministres

Chefs autochtones

Gouverneurs généraux

Juges en chef

Premiers ministres du Québec

Publications

Musée du leadership

Administrateurs

Photos

Témoignages

Pou nous joindre

Bon de commande

LANCEMENT DU LIVRE : Les Gouverneurs Généraux du Canada - le 17 avril, 2013
Édifice Desmarais, l'Université d'Ottawa

Organisé conjointment par la Maison nouvelle fédération et l'Université d'Ottawa
en présence de Son Excellence le très honorable David Johnston, gouverneur général du Canada.

Cliquez ici pour lire le discours du gouverneur général.

Cliquez ici pour visionner des photos de l'évènement.

Cliquez ici pour lire l'article sur l'évènement par Lawrence Martin dans le Globe & Mail (en anglais).

Cliquez ici pour lire une critique du livre par l'auteur primé Susan Hallett (en anglais).

 

LES GOUVERNEURS GÉNÉRAUX DU CANADA-
d
u vicomte Monck à David Johnston

Gouverneurs généraux- couverture

Sous la direction de Jean Chevrier, Denis L. Daigneault et Jeanne Poulin

ISBN 978-0-9689215-9-3
29,95$
(taxes compris)

Avant-propos

Depuis la Confédération en 1867, vingt-neuf gouverneurs généraux ont été à la tête de l’État canadien, en tant que monarchie constitutionnelle. Onze d’entre eux ont servi sous la reine Élisabeth II au cours des soixante premières années de son règne.
   
La fonction de gouverneur général a une longue et brillante histoire dont les racines profondes plongent en Nouvelle-France. Ceux et celles qui en ont porté le titre ont contribué à l’édification d’une entité politique, sociale et économique distincte et prospère. Peu d’exemples existent de par le monde de telles unions multiculturelles nourries par deux peuples fondateurs, des Premières nations et des millions d’immigrants issus de nombreux pays.

Chaque région du Canada a un parc, une école, une institution ou un événement sportif qui rappelle la contribution des gouverneurs d’origines françaises, britanniques ou canadiennes à la construction du Canada. Le pont Champlain à Montréal, le parc Stanley de Vancouver et l’Institut collégial Lisgar à Ottawa furent nommés d’après de distingués gouverneurs généraux, ainsi que l’Institut Vanier pour la Famille, les prix Michener en Journalisme et les coupes Stanley et Grey. Les infirmières de l’Ordre de Victoria du Canada et le Conseil des arts du Canada figurent parmi les nombreuses organisations mises sur pied par ces gouverneurs.

Au-delà de l’ouverture et de la clôture des sessions du Parlement, le mandat officiel du gouverneur général a évolué. En fait, le gouverneur général continue à jouer un rôle clef qui consiste à défendre l’unité nationale, honorer l’excellence canadienne, et représenter le pays dans un monde complexe aux prises avec des défis sans précédent. En tant que commandant en chef le gouverneur général apporte également un appui indéfectible aux hommes et aux femmes qui servent dans les forces armées du pays. Au-dessus de la politique, le gouverneur général, homme ou femme, sert de catalyseur et de défenseur de l’intérêt national.

Dédié aux gouverneurs généraux, cet ouvrage dépeint leurs qualités politiques et humaines, les défis qu’ils ont relevés et les moments cruciaux de leurs mandats. L’Histoire est leur legs, alors que le Canada bâtit sur son passé et se prépare à célébrer son 150e anniversaire en 2017.

La direction
Maison nouvelle fédération

Auteurs
(en 2012)

Dimitry Anastakis (Le très honorable Roland Michener) est professeur associé en histoire et à la Chaire des Études canadiennes de l’Université Trent.

Stephen Azzi (La très honorable Jeanne Sauvé) est historien et professeur associé au programme d’études avancées en administration publique Clayton H. Riddell de l’Université Carleton.

D. L. Daigneault (Le comte d’Aberdeen, Le duc de Devonshire, Le marquis de Lansdowne, Le vicomte Byng, Son altesse royale le duc de Connaught) est historien, écrivain, éditeur, éducateur et vice-président de la Maison nouvelle fédération.

John English (La très honorable Adrienne Clarkson) est professeur d’histoire à l’Université de Waterloo et éditeur en chef du Dictionnaire biographique du Canada.

Larry A. Glassford (Le très honorable Vincent Massey) est professeur d’histoire et d’études sociales à la Faculté d’éducation de l’Université de Windsor ; il a écrit au sujet de R.B. Bennett, Arthur Meighen et Mitch Hepburn.

J. L. Granatstein (Le très honorable Georges P. Vanier) consacre sa plume à des sujets politiques et militaires ; il a enseigné l’histoire canadienne à l’Université York et a été chef de la direction du Musée canadien de la guerre à Ottawa.

Naomi Griffiths (Le très honorable Roméo LeBlanc) est professeur-chercheur émérite en histoire à l’Université Carleton et a signé The Golden Age of Liberalism: A Portrait of Roméo LeBlanc, publié par Lorimer Press en 2011.

Gerald Gummersell (Le comte Grey, Lord Stanley) est politologue et un directeur de la Maison nouvelle fédération.

Gaëtan Jeaurond (Lord Lisgar) est écrivain, poète, ancien fonctionnaire, expert en protocole et directeur de la Maison nouvelle fédération.

Jacques Monet, s.j. (Le très honorable Jules Léger) est professeur émérite en Théologie historique au Collège Regis de l’Université de Toronto et historien des Archives des Jésuites au Canada, à Montréal.

Lorne Monti (Le comte de Minto, Le comte Dufferin, Le duc d’Argyll (marquis de Lorne), Le vicomte Monck) est journaliste, cinéaste et directeur de la Maison nouvelle fédération.

Desmond Morton (Le très honorable David Johnston) est professeur émérite Hiram Mills à l’Université McGill, officier de l’Ordre du Canada et membre de la Société royale du Canada.

Nelle Oosterom (Le très honorable Edward Schreyer, Le très honorable Ramon Hnatyshyn) est éditrice senior du magazine Canada’s History ; elle a écrit dans Chefs autochtones du Canada, dans 100 Days That Changed Canada et dans divers magazines et journaux. 

Jeanne Poulin (Le comte d’Athlone, Le comte de Bessborough, Le vicomte Alexander, Le vicomte Willingdon, Lord Tweedsmuir) est journaliste, dramaturge et directrice de la Maison nouvelle fédération.

Jacques G. Ruelland (La très honorable Michaëlle Jean) a enseigné la philosophie ; il est muséologue et professeur associé en histoire à l’Université de Montréal ; il a signé une trentaine de livres.


 
© 2019 Maison nouvelle fédération

 

 

 

Qui Nous Sommes Chefs Autochtones Livres sur le leadership