Musée Mondial du Leadership Musée Mondial du Leadership Qui Nous Sommes Musée Mondial du Leadership Musée Mondial du Leadership Musée Mondial du Leadership Musée Mondial du Leadership Musée Mondial du Leadership Musée Mondial du Leadership Musée Mondial du Leadership Musée Mondial du Leadership Musée Mondial du Leadership

Qui nous sommesà

Premiers ministres

Chefs autochtones

Gouverneurs généraux

Juges en chef

Premiers ministres du Québec

Publications

Musée du leadership

Administrateurs

Photos

Témoignages

Pou nous joindre

Bon de commande

 

LES MAIRES DE MONTRÉAL
De Jacques Viger à Valérie Plante

Maires de Montréal 2e éd

Sous la direction de Jacques G. Ruelland

ISBN 978-1-987832-24-2
29,95$

Préface à la deuxième édition

France Chrétien Desmarais
Présidente du conseil,
Société des célébrations du 375e anniversaire de Montréal

L’histoire de Montréal est faite de courage, de détermination et d’ambition. Ainsi, au début, après avoir remonté le grand fleuve vers cette île couronnée d’une montagne, les explorateurs Jacques Cartier et Samuel de Champlain ont su apprécier l’emplacement stratégique et la beauté des lieux. Puis, le 17 mai 1642, Paul Chomedey de Maisonneuve et Jeanne Mance ont fondé, avec d’autres colons, le village de Ville-Marie dans l’espoir d’y créer une nouvelle société. Aux difficultés des premières années succéderont des périodes plus fastes, parsemées de batailles, de tragédies et de moments glorieux. L’expansion continue du commerce, d’abord avec les Amérindiens, puis avec le monde, a préparé Montréal à devenir la plus grande ville francophone en Amérique du Nord.

Le 31 mars 1831, la ville qui compte alors 27 297 habitants s’incorpore. Dès lors, les maires qui la dirigeront porteront le flambeau de Montréal. Ils feront prospérer la ville qui deviendra par la suite la première métropole du Canada. Même si les grands projets y foisonnent, ceux-ci conservent fidèlement le souvenir de leurs origines comme ce premier gratte-ciel inauguré en 1962, cruciforme de surcroît, qui se nomme Place Ville-Marie.

Montréal a accueilli des peuples provenant de tous les continents et aujourd’hui, elle est devenue une ville multiculturelle où règnent l’harmonie, la tolérance et une quiétude que nous envient les grandes métropoles du monde.

La fierté est inscrite dans l’histoire de Montréal : une ville qui a accueilli l’Exposition universelle de 1967 puis les Jeux olympiques de 1976 ; une ville dotée de huit établissements universitaires de classe mondiale et fleurons du multiculturalisme montréalais, de grands centres de recherche et d’une vivacité culturelle qui s’incarne dans ses créateurs mondialement reconnus, ses nombreux musées, ses orchestres symphoniques et ses festivals renommés.

Deux autres événements se sont inscrits au tableau historique de Montréal. L’année 2017 a marqué le 375e anniversaire de fondation de notre ville. Puis, en 2018, Madame Valérie Plante devenait la première femme mairesse de Montréal. Ces réalisations représentent des occasions privilégiées de rendre hommage à celles et ceux qui ont fait rayonner Montréal, notamment les 45 maires qui l’ont dirigée. Ils ont été inspirés par Jacques Viger, le premier d’entre eux, et par sa devise « Le salut par la concorde ». Chacun à sa façon, ils ont contribué à ériger le vivre ensemble qui caractérise le Montréal d’aujourd’hui.

Les pages qui suivent nous permettent de redécouvrir ces Montréalais alors que les auteurs nous font revivre les grandes étapes de leur carrière. Comme les maillons d’une chaîne, ceux-ci sont responsables de la formidable métropole qu’est devenu Montréal.

Cette 2e édition du livre sur les Maires de Montréal nous offre l’occasion d’en apprendre davantage sur ces maires et, surtout, de s’inspirer de leur héritage.

Auteurs

Diane Archambault-Malouin, M.A., est historienne et muséologue. Contractuelle à la Ville de Montréal, elle a réalisé le répertoire historique Les Rues de Montréal, paru aux Éditions du Méridien en 1995. Conférencière, elle a également effectué des études patrimoniales et a été commissaire pour des expositions à caractère historique.

Louka Beaudry (Louis Payette, Louis-Arsène Lavallée, Charles Duquette) détient une MA et un PhD en histoire de l’Université de Montréal. Il enseigne à l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard et au Collège Acadien de l’Île-du-Prince-Édouard.

André Delisle (Pierre Bourque) est muséologue, directeur général et conservateur du Château Ramezay – Musée et site historique de Montréal depuis 1994.

Denis Gravel (Charles-Séraphin Rodier, Jean-Louis Beaudry, William Workman, Charles-Joseph Coursol, Aldis Bernard, Sir William Hales Hingston, Sévère Rivard, Jacques Grenier, James McShane, Joseph-Octave Villeneuve), B.A. histoire, M.A. sciences politiques, coordonnateur de projets et historien pour la Société historique Cavelier de LaSalle, a signé ou cosigné une bonne quarantaine de livres portant sur l’histoire municipale, notamment Moulins et Meuniers du Bas-Lachine 1667-1890 aux Éditions du Septentrion (1995) et Verdun, 125 ans d’histoire 1875-2000 chez Archiv-Histo (2000).

Christophe Hugon (James Ferrier, Édouard-Raymond Fabre, Médéric Martin, Adhémar Raynault, Laurent Blanchard) est professeur d’histoire au Département d’Histoire-Géographie-Politique du Cégep Édouard-Montpetit, à Longueuil (Québec).

Nicolas Jolicoeur (Joseph Bourret) est docteur en histoire et enseigne au collégial. Il est notamment l’auteur de La politique française envers les États pontificaux sous la monarchie de Juillet et la Seconde République (1830-1851).

Caroline Ménard (Fernand Rinfret) est titulaire d’un doctorat en histoire de la Universidade de Santiago de Compostela, en Espagne, et est actuellement chargée de cours à l’Université de Montréal.

Pierre-F. McDuff (Introduction, Charles Wilson, Francis Cassidy, Alphonse Desjardins, Richard Wilson-Smith, James Cochrane, Henry Archer Ekers) est historien et généalogiste autodidacte depuis 1975. Co-auteur avec Denis Gravel des Biographies LaSalloises (2013).

Jeanne Poulin (John Easton Mills, Wolfred Nelson, Henry Starnes) signe des textes biographiques et historiques pour la Maison nouvelle fédération. D’autres de ses écrits portent sur les conditions de survie des Premières Nations.

Michel Pratt (John Caldwell Abbott, Raymond Préfontaine, Camillien Houde, Jean Doré, Gérald Tremblay), toponymiste, historien, a publié une vingtaine d’ouvrages, principalement en histoire locale et régionale. Il est secrétaire général de la Fédération Histoire Québec, président des Éditions Histoire Québec et récipiendaire de la Médaille de l’Assemblée nationale du Québec.

André Robichaud (Hormidas Laporte) est membre fondateur de la Société d’histoire de Lachine dont il est recherchiste, conférencier et guide historique. Il est coauteur de la Brève histoire de la paroisse des Saints-Anges-Gardiens-de-Lachine.

Sylvain Rondeau (Honoré Beaugrand, James John Guerin) possède une MA en histoire portant sur Les Irlandais du quartier Sainte-Anne à Montréal sources et institutions 1825-1914 (UQAM, 2010). Il se définit comme un praticien de l’histoire publique. Il a conçu de nombreuses activités culturelles, expositions et installations muséales – notamment au Musée McCord d’histoire canadienne et à Bibliothèque et Archives nationales du Québec – et a développé plusieurs outils de vulgarisation scientifique en histoire. Il est l’auteur de Politiciens québécois d’origine irlandaise (2009).

Jacques G. Ruelland (Introduction, Jacques Viger, Les tutelles, Sarto Fournier, Michael Applebaum, Denis Coderre), B.A. et M.A. philosophie, M.A. histoire, M.A. muséologie, PhD histoire des sciences, est professeur associé au Département d’histoire de l’Université de Montréal. Il a signé une quarantaine d’ouvrages traitant d’histoire, de philosophie et de littérature. Il est membre du C.A. de la Maison nouvelle fédération.

Valérie St-Georges (Valérie Plante) Titulaire d’un baccalauréat en enseignement de l’univers social au secondaire et d’un baccalauréat spécialisé en histoire, Valérie St-Georges est candidate à la maîtrise en histoire et auxiliaire d’enseignement à l’Université de Montréal. Ses travaux de recherche portent sur l’histoire des femmes au Québec.

James P. Vanstone (Jean Drapeau), a terminé avec Honneurs un BA à l’Assumption University de Windsor (Ontario). Il possède également une MA et un PhD de la Queen’s University à Kingston (Ontario). Il est titulaire de la Chair of the History, Classics, Economics, du Political Science Department du John Abbott College à Sainte-Anne-de-Bellevue (Québec) depuis 1996.

Razmik Varoujean (Peter McGill) enseigne l’histoire nationale au Collège de Montréal. Depuis plusieurs années, il dirige, en association avec le Barreau du Québec, un projet de Droit destiné aux élèves du secondaire. Détenteur d’un baccalauréat en éducation physique et en histoire de l’Université McGill, il a fait partie de l’équipe nationale de hockey sur gazon qualifiée aux Jeux olympiques de Sydney (Australie), en l’an 2000.


 
© 2019 Maison nouvelle fédération

 

 

 

Qui Nous Sommes Chefs Autochtones Livres sur le leadership